Prunus

Arbustes ou arbres, les Prunus font parties de la famille des Rosaceae. Leurs feuilles aux bords dentés ou parfois lisse, avec des stipules, sont disposées en mode alterne. Les fleurs peuvent être solitaires, ou être groupées en corymbe, en ombelle ou en racème. Les sépales et les pétales sont par 5, de couleur souvent blanche, rose ou rouge, avec visibles de nombreuses étamines et un pistil. Le fruit, enfin, est une drupe souvent comestible, le genre Prunus nous a gâté à cet égard. Au plan systématique, on a distingué chez les Prunus deux ensembles selon que (a) le fruit est sillonné, d’aspect pruineux et les feuilles légèrement enroulées, ou (b) le fruit est non sillonné, non pruineux, glabre, globuleux, les feuilles sont pliées et le bourgeon terminal saillant. Le premier ensemble compte par exemple prunier, pêcher, amandier… et le second le merisier, le laurier cerise… Et plus techniquement encore, les Prunus ont été répartis par les spécialistes en 6 sous genres (Prunus, Amygdalus, Cerasus, Padus, Lithocerasus, Laurocerasus) et 14 sections subséquentes.

La nomenclature toutefois ne préoccupera guère l’amateur qui s’inquiète avant tout d’apporter une touche esthétique à son jardin. Et le nombre de variétés de Prunus saura d’une manière ou d’une autre le combler parmi les différents éléments de choix – formes, fleurs, époque de floraison.
La silhouette : la plupart des Prunus ont un port buissonnant ou arbustif, mais certains se font plus imposants, arbres, tandis que d’autres s’imposent par des silhouettes décoratives, avec des formes fastigiées, retombantes ou étalées.
Les feuilles : beaucoup de Prunus ont des feuilles vertes, mais certains cultivars ont des feuilles rouges souvent foncées. Un autre intérêt souvent négligé est la variation possible de la couleur des feuilles au fil de l’année, que ce soit au débourrement et en automne. Ainsi, au printemps, certaines variétés de Prunus serrulata ont des feuilles allant du bronze (Prunus serrulata ‘Tai haku’) au brun orangé (Prunus serrulata ‘Imose’). En automne, un grand nombre de Prunus ont des couleurs remarquables avec des tons orange (Prunus yedoënsis et cvs, Prunus ‘Pandorra’, Prunus serrulata ‘Imose’…), des tons rouge orangé (Prunus ‘Kursar’, Prunus ‘Okame’…) et des tons rouge intense (Prunus sargentii, Prunus ‘Collinwood Ingram’, Prunus ‘Catherine’…).
Les fleurs : c’est surtout pour leurs fleurs que les Prunus sont bien connus. Le cerisier est une plante-type parmi celles qui annoncent le printemps. Le Prunus serrulata ‘Kanzan’ communément appelé cerisier du Japon est le plus couramment planté dans les jardins, les parcs, les rues. Il serait plus correct d’appeler ces arbres les ‘Cerisiers à fleurs’ tant ils en produisent en abondance dans toutes les couleurs allant du blanc au rouge foncé en passant par toutes les gammes de rose. Prunus serrulata ‘Ukon’ a une floraison jaune vert pâlissant à la fin. De plus certaines variétés exhalent un doux parfum (Prunus ‘Kursar’ et Prunus serrulata ‘Jonioi’). Au Japon, en période de floraison des cerisiers, les gens se rassemblent dans des parcs bien connus pour l’abondance de cerisiers (parc Ueno à Tokyo), afin de fêter ce moment important qu’est la première fleur de cerisier à s’ouvrir. Ensuite, pendant plusieurs jours, on s’installe dans ces parcs et on boit le thé en l’honneur des cerisiers jusqu’à la fin de la floraison.

Il y a trois formes d’inflorescence chez les Prunus : les floraisons en racèmes (Prunus padus et cultivars), les floraisons en ombelles (Prunus avium ‘Plena’, Prunus x yedoensis) et les floraisons en corymbes (Prunus serrulata et cultivars).
En France et en Belgique, on peut diviser en 3 périodes les époques de floraison des Prunus.
•les ‘hâtifs’, Ils fleurissent en général de fin janvier à début mars.
• les ‘mi-hâtifs’, ils fleurissent du 15 mars au 5 avril.
• les ‘tardifs’, ils fleurissent du 5 avril au 8 mai.
Ces dates peuvent être influencées suivant les régions (les floraisons seront plus précoces à l’ouest et plus tardives au nord et à l’est), suivant l’altitude et surtout suivant le temps qu’il fait au printemps. En effet, si les mois de janvier, février, mars sont froids, les époques de floraisons peuvent être décalées jusqu’à 6 à 8 semaines ce qui augmente l’effet d’abondance puisque tous les cerisiers fleuriront en même temps.
Les écorces : élément de décoration chez certains Prunus, l’écorce peut alors être colorée dans des tons brun, brun orangé, acajou ou se peler horizontalement. Ces variétés font des décorations hivernales lorsqu’associées à des saules, des cornus, des ronces… aux bois multicolores.

Aucun produit ne correspond à votre sélection.